Vignes et Cépages

La France n’est pas seulement le pays viticole le plus célèbre du monde, elle a également le mérite d’être l’une des plus anciennes régions viticoles du monde. Les anciens Romains ont commencé à cultiver la vigne en France vers 125 avant JC. J.-C. Ils se sont installés dans la vallée du Rhône peu de temps après.

Histoire du vin

La culture de la vigne remonte à l’antiquité dans les pays qui entourent la mer Méditerranée. Il est probable que les Romains ont introduit la pratique de la viticulture dans la France actuelle. Comme dans beaucoup d’autres pays européens sous domination romaine, lorsque Rome est tombée et que des tribus barbares ont envahi le pays, le vin était déjà bien établi en tant que produit commercial et faisait partie de la vie quotidienne.
vignes
Avec la montée du catholicisme, le vin a pris de l’importance et les ordres religieux médiévaux ont eu une forte influence sur la viticulture. Alors que l’église désapprouvait l’indulgence, elle était également responsable du perfectionnement de vins tels que le Champagne, largement attribué au célèbre moine français Dom Pérignon.

Comme dans toute l’Europe du Nord, une grande partie de l’industrie viticole française a été presque décimée au XIXe siècle à cause du puceron de la vigne, le phylloxéra. Lorsque l’on a découvert que les racines américaines étaient immunisées contre ce parasite, les vignobles de Bourgogne, de Bordeaux et de Champagne ont été greffés et se sont rapidement rétablis.

 

En 1855, l’empereur Napoléon III a demandé qu’un système de classification soit élaboré pour identifier les meilleurs vins de Bordeaux. Les premiers à cinquièmes « crus » étaient une désignation très subjective, mais elle est toujours en place aujourd’hui, avec seulement quelques petites modifications. En plus de ce système, l’AOC ou appellation d’origine côntrollee, est basée sur l’idée que les produits alimentaires et vinicoles qui proviennent d’un endroit spécifique doivent être protégés pour assurer leur qualité et éviter les fraudes. Les Français ont adopté ce système dans les années 1930.

Les meilleurs vins français sont aujourd’hui parmi les plus chers au monde, grâce à des collectionneurs aux poches bien garnies, mais le pays ne détient plus le même niveau de pouvoir sur le marché qu’autrefois en raison de l’intense concurrence mondiale et du ralentissement de la consommation de vin à l’intérieur de ses frontières. Mais où que vous alliez en France, soyez assurés qu’un repas fabuleux et un vin tout aussi merveilleux vous attendent.

La France sur le marché du vin

Actuellement, plus de 792 000 hectares de vignes sont plantés dans le but de cultiver du raisin pour le vin en France. Il s’agit d’un changement dans la quantité d’hectares plantés car il y a moins d’une décennie, la France comptait 861 000 hectares plantés.

L’Office national de l’agriculture a contribué à imposer la réduction du nombre de vignes plantées, car plusieurs petits vignobles situés dans des régions pauvres n’ont pas été en mesure de gagner de l’argent en vendant leurs raisins ou leur vin.

Ces 792 000 hectares plantés en France, selon les millésimes, peuvent produire entre 7 et 8 milliards de bouteilles de vin par an ! Oui, cela représente des milliards avec un B ! Cela fait de la France la plus importante région viticole du monde en termes de volume et de valeur en dollars.

La France, l’Espagne, l’Italie et l’Amérique sont les plus grands producteurs de vin au monde en termes de dollars et d’hectolitres. Cependant, cela pourrait un jour changer car la Chine rattrape rapidement son retard de production puisqu’elle fait également partie des cinq premiers producteurs. En fait, la Chine a maintenant plus d’hectares de vignes plantés que la France.

Les vignobles chinois occupent aujourd’hui jusqu’à 11 % des plantations mondiales de raisins destinés à la production de vin. La croissance de la Chine est massive si l’on considère qu’en 2000, elle possédait moins de 4 % des vignobles du monde. Mais la quantité de vin et sa valeur en dollars restent dérisoires pour la France.

En fait, au moins 85 des vins les plus importants du monde sont produits en France. La France se place toujours au-dessus de tous les autres pays producteurs de vin avec son volume massif de vin et, plus important encore, sa capacité à exporter son vin dans le monde entier !

Vin Français : Appellations et Cépages

La France, avec son océan de vin, produit à la fois du vin rouge et du vin blanc. Sur l’ensemble des vins français, environ 70 % sont consacrés à la production de vin rouge français et 30 % à la fabrication de vin blanc français. Si le vin est produit dans toute la France, les principales appellations viticoles françaises sont les plus importantes : Alsace, Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Corse, Jura, Languedoc-Roussillon, Lorie, Provence, Vallée du Rhône, Savoie et Sud-Ouest de la France.

La plus grande et la plus importante appellation de production de vin en France, en termes de volume par millésime et de valeur en dollars, est le Bordeaux. En fait, Bordeaux produit en moyenne plus de 450 millions de bouteilles de vin par an !

Bordeaux produit le plus de vin en termes de valeur monétaire ainsi qu’en volume et à l’exportation. 90 % du vignoble bordelais est consacré au vin rouge, les 10 % restants sont des vins blancs de Bordeaux.

Plus de 60 cépages différents sont plantés pour la production de vin rouge et de vin blanc en France. Il est évident que certains cépages sont plus importants que d’autres en raison de leur capacité à produire des vins complexes, dignes de vieillir, de caractère et de distinction et, bien sûr, de leur popularité auprès des consommateurs.

Les dix premiers cépages ayant la plus forte concentration d’hectares de vignoble plantés en France sont :

1er rang : Merlot avec 13,6 % – 116 715 hectares
2ème rang : Grenache avec 11,3% – 97 171 hectares
3ème rang : Ugni Blanc avec 9,7% – 83 173 hectares
4ème rang : Syrah avec 8,1% – 69 891 hectares
5ème Carignan 6,9% – 59 210 hectares
6ème rang pour le cabernet sauvignon 6,7% – 57 913 hectares
7ème rang Chardonnay 5,1% – 35 252 hectares
8e cabernet franc 4,4 % – 37 508 hectares
9ème rang Gamay 3,7% – 31 771 hectares
10ème rang Pinot Noir 3,4% – 29.576 hectares

leo commodo nunc mi, lectus ut quis porta. mattis ut elit. risus